Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 10:07

Surnommé le Bismarck des musées, Wilhelm von Bode (1845-1929) fut le grand directeur d’État des collections d’arts allemandes et l’auteur de nombreux ouvrages qui feront autorité sur la peinture (un gigantesque Rembrandt en 8 volumes) et la sculpture européenne.
Entré en 1872 au service des musées royaux de Berlin en tant qu’assistant. Sous la direction générale de Richard Schöne. il fut promu en 1883 au poste de directeur du département des sculptures chrétiennes tout en restant l’assistant du directeur de la galerie de tableaux. Quelques mois après l’offre qu’il fit à Strasbourg, à l’automne 1890, il succéda à Julius Meyer à la direction de la galerie de tableaux de Berlin, et occupa à partir du 1er décembre 1905 la fonction de directeur général des musées royaux. Il avait assisté et contribué, aux côtés de Julius Meyer, à la poli­tique expansive d’acquisitions. Cette activité l’amena à nouer des contacts, dans toute l’Europe avec des marchands d’art qui jouè­rent aussi un rôle pour Strasbourg.

Proche du peintre d’origine juive Max Libermann, président de l’académie prussienne d’art et qui deviendra lui aussi l’un des 93,
Wilhelm von Bode était un conservateur de musée particulièrement qualifié sur le plan scientifique. Parce qu’il jouissait d’une grande confiance de l’empereur Guillaume II, dont il devint un proche, le « savant Docteur Bode » jouissait d’une large marge de manœuvre et pu aisément remplir de trésors les musées impériaux. Non seu­lement il travailla à l’extension des musées de Berlin, mais il stimula encore l’activité d’un grand nombre de collectionneurs privés, tels que Walter Rathenau ou Leopold Koppel, qui se conduisirent plus tard en véritables mécènes.

Partager cet article

Repost 0
Published by David Vandermeulen - dans Des 93
commenter cet article

commentaires